Fipadoc : Palmarès 2021

Le mercredi 16 juin 2021


image

Le palmarès de cette troisième édition du Fipadoc a été dévoilé mercredi 16 juin. La Scam y remettait trois Prix : le Grand Prix Documentaire national, le Prix nouvelles écritures et le Prix Mitrani.

Prix et bourses, Audiovisuel et cinéma, Art numérique, Communiqué, Actu2, Agenda


Le FIPADOC s’articule autour d’une sélection de plus d’une centaine de films documentaires en compétition et hors compétition. Il décerne trois Grands Prix dont le prix de la compétition nationale remis par la Scam et doté de 5.000 euros.
Jury : Didier Cros, réalisateur ; Françoise Nyssen, éditrice Actes Sud ; Rama Thiaw, réalisatrice et productrice.

GRAND PRIX DOCUMENTAIRE INTERNATIONAL

*El agente topo de Maite Alberdi (Chili, Pays-Bas, Etats-Unis, Espagne, Allemagne)

2020 - 84' - Volya Films, Micromundo Producciones, Motto Pictures, Sutor Kolonko Filmproduktion

Au Chili, lorsqu’une famille s’inquiète du bien-être de sa mère placée en maison de retraite, Romulo, détective privé, engage Sergio, 83 ans, afin qu’il intègre la résidence et devienne informateur. Mais ce dernier a bien du mal à trouver l’équilibre entre sa mission et l’attachement qui le lie à certains résidents.

Jury : Eva Mulvad, Thom Powers et Stefano Savona.
Le Grand Prix - Documentaire International récompense un film international inédit en France. Il est doté de 5 000 € par la Région Nouvelle-Aquitaine pour le réalisateur.

GRAND PRIX DOCUMENTAIRE NATIONAL

(doté par la Scam de 5.000 €)

*Au cœur du bois de Claus Drexel

2020 - 90’ - Daisy Day Films

Il était une fois un bois encerclé par la ville. Ce bois fut jadis une forêt, mais qui s’en souvient ? Aujourd’hui, circulant dans ses veines, d’étranges personnes y font commerce de leurs corps. Si l’on veut exhumer la légende du lieu, c’est à eux qu’il faut s’adresser. Eux qui sont devenus elles, pour mieux servir la nuit et ses transformations.

Jury : Didier Cros, Françoise Nyssen et Rama Thiaw.
Le Grand Prix - Documentaire national récompense un film français inédit en France. Il est doté de 5 000 € par la Scam pour le réalisateur.
Le film sortira à l’automne sur les écrans français distribué par Nour Films.

GRAND PRIX DOCUMENTAIRE MUSICAL

*Sisters with transistors de Lisa Rovner (Royaume-Uni, France, Etats-Unis)

2020 - 86' - Anna Lena Films, Willow Glen Films
Elles s’appellent Éliane Radigue, Wendy Carlos, Clara Rockmore, Daphne Oram, Bebe Barron, Pauline Oliveros, Delia Derbyshire, Maryanne Amacher, Suzanne Ciani ou Laurie Spiegel : des légendes jamais assez célébrées de la musique électronique. Tissant des ponts entre la composition savante, la scène expérimentale, le cinéma, la télévision et la publicité, elles ont traversé l’histoire des années 50 aux années 80 armées de leurs synthétiseurs, oscillateurs, filtres et séquenceurs - d’intimidantes "machines du futur" dont le destin artistique restait à inventer. Un exaltant documentaire à la gloire d’héroïnes du son et de vraies pionnières de la modernité, narré par nulle autre que Laurie Anderson.

Jury : Ania Gawlita, Yael Naim et Peter Worsley.
Le Grand Prix - Documentaire musical récompense un film dont la musique est l’un des personnages principaux. Il est doté de 5 000 € par la Sacem pour la réalisatrice.

PRIX NOUVELLES ÉCRITURES

(doté par la Scam de 3.000 euros)

*Motto de Vincent Morisset (Canada)

2020 - 6 x 15' - ONF (Office national du film du Canada)
(remis pour la première fois au Smart Fipadoc)

Motto est une aventure extraordinaire et unique en son genre. Ce livre interactif, composé de milliers de petites vidéos, raconte le parcours millénaire d’un sympathique esprit nommé Septembre. À mi-chemin entre une histoire de fantôme et une chasse au trésor, Motto oscille entre le documentaire et la fiction, tissant les images créées par chaque participant dans la trame émotive de son récit. L’œuvre agit comme un prisme qui, par les multiples réfractions de l’imaginaire de tous les utilisateurs, transforme continuellement leur perception du monde. Découvrez les six chapitres de Motto à votre rythme, à la maison ou à l’extérieur, votre téléphone à la main.

Jury : Jean-Marc Chapoulie, Camille Duvelleroy et Claudia Marschal.
Le Prix Nouvelles Écritures récompense une œuvre de non-fiction linéaire ou interactive, proposant une narration exigeante et une écriture innovante, réalisée grâce aux outils et technologies numériques, tous supports de diffusion confondus. « Choisi » dans la compétition Smart FipaDoc, il est doté de 3.000 € par la Scam.

PRIX MICHEL MITRANI

*The Painter and the Thief de Benjamin Ree (Norvège)

2020 - 106' - Medieoperatørene

Désespérée de trouver des réponses au vol de ses deux tableaux, une artiste tchèque cherche et se lie d’amitié avec le criminel de carrière qui les a dérobés. L’artiste invite son voleur à plusieurs rencontres pour peindre son portrait. Un lien inextricable soudera à jamais ces âmes solitaires.

Parmi les prix spéciaux récompensant également des films en sélection, le prix Mitrani distingue une première ou deuxième œuvre. Doté de 3.000 € par France Télévisions, il fait l'objet d’une diffusion sur l’une de ses antennes. Cette année, la réalisatrice Tania Rakhmanova représente la Scam au sein du jury.
Jury : Julie de Mareuil, Anne Dorr, Dominique Frot, Cyrille Perez et Tania Rakhmanova.

PRIX DU PUBLIC

*Tous surveillés de Sylvain Louvet et Ludo G. (France)

2020 - 90' - CAPA Presse TV, ARTE France
Sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, les grandes puissances se sont lancées dans une dangereuse course aux technologies de surveillance. Caméras à reconnaissance faciale, détecteurs à émotions, système de notation des citoyens,drones tueurs autonomes… De la Chine aux États-Unis, d’Israël à la France, l’enquête nous entraine dans les rouages de cette machine de surveillance mondiale et donne la parole aux premières victimes de ce flicage hors norme. Une obsession sécuritaire qui dans certains pays, est en train de donner naissance à une nouvelle forme de régime : le totalitarisme numérique. Le cauchemar d’Orwell.

Le Prix du public récompense par un vote du public un film de la sélection Panorama de la création française. Il est doté de 3 000 € par TV5MONDE.

PRIX DES JEUNES EUROPÉENS

*Collective de Alexander Nanau (Roumanie, Luxembourg)

2019 - 109' - Alexander Nanau Production, HBO Europe, Samsa Film
À la suite d’un tragique incendie au Colectiv Club, discothèque de Bucarest le 30 octobre 2015, de plus en plus de victimes commencent à mourir dans les hôpitaux des suites de blessures qui ne mettent pas leur vie en danger. Une équipe de journalistes d’investigation passe à l’action afin de dénoncer la corruption massive du système de santé national et d’autres institutions publiques. En suivant les journalistes, lanceurs d'alerte et les responsables gouvernementaux impliqués, Collective est un regard immersif sans compromis sur la corruption et le prix à payer pour la vérité.

Jury : Clémence Bernard, Aimar Erkiaga, Sasa Florianova, Bianca-Linca Moroianu, Katinka Szabo, Moreno Tempini et Amrei Wesinger.
Le prix des jeunes européens récompense un film de la sélection Histoire d’Europe. Il est soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine et la Fondation Hippocrène. Il est doté de 1 000€ par France Médias Monde.

Lien vers le FIPADOC

Télécharger le communiqué