Les auteurs et les autrices de la Scam ont voté

Publié le vendredi 21 juin 2019


image photos : Matthieu Raffard

Laëtitia Moreau succède à Julie Bertuccelli à la présidence de la Scam. Le nouveau conseil d'administration a également élu Lise Blanchet vice-présidente et Rémi Lainé, trésorier.

Action Professionnelle, Communiqué, Evénement, Agenda


Mercredi 19 juin, lors de leur assemblée générale ordinaire, les auteurs et autrices de la Scam ont renouvelé une partie de leur Conseil d’administration.

Onze membres ont été élus au Conseil d’administration pour un mandat de quatre ans.



Le nouveau Conseil d’administration est composé de :
Collège audiovisuel : Brigitte Chevet, Stéphanie Elbaz*, Amalia Escriva*, Geneviève Guicheney**, Brigitte Hansen (représentante des traducteurs), Patrick Jeudy, Sonia Kronlund*, Rémi Lainé*, Virginie Linhart, Marie Mandy*, Florence Martin-Kessler, Laëtitia Moreau (représentante des écritures et formes émergentes), Jérôme Prieur**
Collège sonore : Leila Djitli*, Alain Kruger, Karine Le Bail, Emmanuel Moreau**
Collège de l'écrit : Colette Fellous**, Benoît Peeters
Collège des images fixes : Bénédicte Van der Maar*
Collège des journalistes : Lise Blanchet, Alain Le Gouguec
Président du comité belge : Renaud Maes
*nouveau mandat / **mandat reconduit

L’assemblée a également réélu, pour un mandat de deux ans, les membres du Comité de surveillance: Bernard Apfeldorfer, Anne de Giafferri, Jean-Jacques Le Garrec, Marie-Dominique Montel, Geneviève Wiels.


Laëtitia Moreau succède à Julie Bertuccelli à la présidence de la Scam

À l’issue du Conseil d’administration réuni ce jour, Laëtitia Moreau a été élue présidente pour un mandat de deux ans. Elle a rejoint la commission des Écritures et formes émergentes de la Scam en 2012, avant d’être élue au Conseil d’administration de la Scam. . Ont été élus également Lise Blanchet (journaliste, Prix Albert Londres), vice-présidente et Rémi Lainé (réalisateur), trésorier.

Lætitia Moreau a commencé sa carrière en tant que reporter pour La Rue, Le monde, Canal+ et Marianne, puis assistante réalisatrice de Daniel Karlin, avant d’être piquée par le virus du documentaire en 2004. Les questions sociales sont au cœur de son travail. Elle tourne son premier documentaire Les Passeurs, prix Mitrani du Fipa en 2004. En 2009, elle réalise un des premiers programmes bi-média avec Une Idée simple et Révolutionnaire pour Canal+, et se tourne vers le champ des écritures interactives. Elle a réalisé entre autre :  L’Eloquence des sourds, 2017 ; Zone Rouge, histoire d’une désinformation toxique, 2016 ; Djihad, les Contre-feux, 2016 ; « Qu’allons-nous faire de nos parents ? » 2007 ; « Des Mots pour se Quitter » 2006 ; « Le Combat en Permanence » 2005; « Vallon des Pins : Liberté, Egalité, Fraternité » 2004.



Télécharger le communiqué