La Cinémathèque du documentaire : Printemps 2019

Publié le lundi 18 mars 2019


image

Alors que la 41e édition de Cinéma du Réel est lancée, déjà quelques mots sur la programmation très printanière de la Cinémathèque du documentaire à la Bpi.

Rencontre, Audiovisuel et cinéma, Projection, action culturelle, Agenda


Huit variations autour du "making of"

du 25 mars au 1er avril

*Burden of dreams
de Les Blank
Les films sur des cinéastes au travail, des films qui se conjuguent à la première personne : à chaque fois un regard porté sur le mouvement interne et externe à l'origine de l'oeuvre filmée. 8 films autour de l'acte de création tiré de la sélection "Fabriquer le cinéma" présentée au 41e Cinéma du Réel.Plusieurs séances seront présentées par les cinéastes et par l'équipe du Festival. En partenariat avec Cinéma du Réel, Festival international de films documentaires


Albert et David Maysles - "it's all in the film"

du 5 avril au 30 juin

Un importante rétrospective de cinéma d'Albert (1926-2015) et David (1931-1987) Maysles, auteurs des films cultes tels que Salesman (1969), Gimme Shelter (1970) et Grey Gardens. Avec notamment la projection des tous leurs portraits d'artistes - Orson Welles, Marlon Brando, Truman Capote, Jessye Norman, Ozawa, Horowitz, Rostropovitch et bien évidemment Christo. Point d'orgue : une soirée spéciale Rolling Stones (le 24 mai à 20h), présentée par Philippe Manoeuvre.


Laila Pakalnina, drôle de réel

du 3 au 17 mai

*La cheminée 
de Laila Pakalnina
Si le cinéma n’existait pas, je serais devenue marchande de glace (le premier métier dont j’ai rêvé). Mais le cinéma, c’est mieux que les glaces ! Laila Pakalnina a tenu ce propos de l’un de ses courts métrages, et l’on peut se féliciter de son choix de carrière, mais aussi tenter d’y déceler une définition de son cinéma. Ce large panorama - 20 films répartis sur 7 séances  - en donne  un bel aperçu. Une chance pour découvrir cette cinéaste encore peu connue en France !
En présence de Laila Pakalnina.

 



Télécharger le communiqué