Prix Roger Pic 2018 à Laura El–Tantawy pour « In the Shadow of the Pyramids »

Publié le jeudi 12 avril 2018


image photo : "Femmes de Tahrir", issue de la série "In the Shadow of the Pyramids", 2005-2014 - Laura El-Tantawy / Neutral Grey

Le Jury a décerné le prix à Laura El-Tantawy (Neutral Grey) pour sa série photographique In the Shadow of the Pyramids .
Deux autres portfolios ont également été remarqués : En bas la ville de Gaël Turine (MAPS) et War of a Forgotten Nation, le réveil kurde d’Emilien Urbano.
Ils seront exposés à la Scam du 12 juin au 26 octobre.

Prix et bourses, Photographie, Communiqué, action culturelle, Actu1, Agenda


In the Shadow of the Pyramids est un récit à la première personne explorant la mémoire et l'identité. Rassemblant des images prises entre 2005 et 2014, le point culminant se situe au moment de la Révolution Égyptienne du 25 janvier 2011. Le résultat est sombre, sentimental et passionné. Juxtaposant l'innocence du passé et l'obscurité du présent, cette série est une expérience, composée pour donner l'impression que tout s'est déroulé en une nuit. Une journée paisible et tranquille devient soudainement violente et chaotique, oppresse, jusqu'à ce qu'une nouvelle aube arrive et apporte à nouveau l'espoir.

"Tempête de sable depuis la fenêtre de mon enfance", issue de la série "In the Shadow of the Pyramids", 2005-2014 -Laura El-Tantawy / Neutral Grey


Laura El-Tantawy
est une photographe, écrivaine et cinéaste expérimentale égyptienne. Elle est née dans le Worcestershire, en Angleterre, de parents égyptiens. Elle a suivi des études en Arabie Saoudite, en Égypte et a été diplômée aux États-Unis. Elle réside actuellement à Londres.

« Mon travail en Égypte a démarré avant que je n'en saisisse la complexité. C'était au milieu de l'année 2005, quelques mois après le décès inattendu de ma grand-mère maternelle. Je me suis tournée vers les rues du Caire pour échapper à l'obscurité de la mort. Je voulais me lier avec un peuple dont je fais partie, mais au milieu duquel je me sentais comme une étrangère. Le récit parallèle de ma quête d'identité et, plus largement, de ce qui est devenu la lutte d'un pays entier pour son identité, s'est construit de façon fortuite. J'ai trouvé des reflets de moi-même dans le chaos autour de moi. Je me photographiais autant que je photographiais mon propre pays.»



Le Jury du Prix Roger Pic 2018 était composé de Thierry Ledoux, Bénédicte Van der Maar, Jacques Graf, Marion Hislen, Marta Gili, Pierre Faure et Guy Seligmann.


Ont également été remarqués par le jury, les portfolios :

En bas la ville de Gaël Turine (MAPS)
Il y a des villes qui ne laissent pas le temps à ses visiteurs de les appréhender. Port-au-Prince s’impose, sans délais. Port-au-Prince fait éclater sa fièvre et sa lumière, son chaotique et sa poésie. Elle envahit celui qui s’y promène sans méfiance ni suspicion. Voilà comment j’ai voulu, comme photographe, aborder la capitale haïtienne. “En bas la ville” est une plongée impressionniste dans Port-au-Prince, révélant ambiances et atmosphères d’une ville dont les rues débordent de poésie, tension, couleurs, force, bruit, espoir et de désespoir, de grâce et de nonchalance. Port-au-Prince, chaque jour, se réveille, s’échauffe et survit.


War of a Forgotten Nation, le réveil kurde d’Emilien Urbano
La lutte contre l'État islamique a fédéré les populations de ce territoire sans État, éclaté entre la Turquie, l'Irak, l'Iran et la Syrie. Le photographe Emilien Urbano est parti à la rencontre des Peshmergas irakiens, des combattants de Kobané ou des réfugiès Yésidis, exprimant le renouveau du sentiment national Kurde.



Information, photos libres de droit :  Caroline Chatriot - 01 56 69 58 44 - caroline.chatriot@scam.fr
Contact presse : Astrid Lockhart - 01 56 69 64 05 - 06 73 84 98 27 - astrid.lockhart@scam.fr

Exposition du 12 juin au 26 octobre à la Galerie de la Scam
Du lundi au vendredi, 9h30 -17h30 - Entrée libre sur présentation à l’accueil


Doté de 5.000 € par l’Association Scam Vélasquez, le Prix Roger Pic récompense un portfolio photographique talentueux, témoignant d’un regard humaniste et généreux.


Télécharger le communiqué