AuteursdeVue 2011,
les rencontres de la Scam

La Scam fête ses 30 ans.

Mai 1981 : 24 auteurs de documentaires créent la Scam. Mai 2011 : 30.000 auteurs affirment leurs droits. L’histoire de la Scam est l’histoire d’un combat de quelques auteurs voulant faire reconnaître leurs droits, rapidement rejoints par tous les auteurs en quête d’un statut. Aujourd’hui, pour ses trente ans, à la veille du G8 de Deauville consacré notamment au droit d’auteur sur Internet et à un an de l’élection présidentielle, la Scam organise ses premières Rencontres "Auteursdevue" pour que les auteurs, leurs partenaires professionnels, institutionnels et politiques se rencontrent en regardant l’avenir.

9h30 > Ouverture par Jean-Noël Jeanneney



10h > Entretien avec Gérard Mordillat, réalisateur, écrivain conduit par Pascal Ory




11h > Les libertés de l'auteur

Une rencontre animée par Philippe Bertrand avec :
Robert Bober, Carmen Castillo, Sorj Chalandon, William Karel et Jean-Xavier de Lestrade.


 
La force de l’auteur se mesure à sa liberté. Être libre signifie prendre du champ face à son sujet et se donner le temps de comprendre. Il faut « gratter le palimpseste » écrit Michel Maffesoli. Ne pas s’arrêter à une première lecture afin de soumettre le sujet à un questionnement. Mais ces libertés sont contraires à une loi de l’urgence qui prime sur l’actualité et le fonctionnement de notre société. Urgence, impératif du présent, concurrence voire compétition, consommation et oubli, tels sont les écueils que l’auteur doit éviter pour défendre sa créativité. Sa liberté est une des conditions premières de l’évolution de la réflexion citoyenne et de la vitalité d’une démocratie.     (Philippe Bertrand)

12h00 > Intervention de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la communication



14h00 > Inauguration de Scam3d, la maison virtuelle de la Scam

Pour célébrer ses 30 ans, la Scam a confié à un auteur, Yann Minh, le soin de construire sa maison virtuelle, un univers immersif en 3d temps réel produit par Purple productions et développé sur la base d'un moteur de jeu vidéo. Un voyage vidéoludique au coeur des différentes salles, chacune dédiée à l'un des répertoires de la Scam : documentaires de télévision et de radio, art numérique, photographies, journalisme, littérature, dessin... Bonne promenade dans scam3d.com

14h30 > entretien avec Delphine Minoui, grand reporter, spécialiste du Moyen-Orient et de l’Iran, conduit par Pascal Ory



15h30 > L'auteur du futur... Le devenir des auteurs dans l'univers numérique

Une rencontre animée par Antoine Perraud avec :
Claude-Yves Robin (directeur délégué de France Télévisions), Emmanuel Hoog (président de l'AFP), Sólveig Anspach (auteure, réalisatrice), Benoît Peeters (écrivain) et Eric Garandeau (président du CNC)


 
Quelle place l’univers numérique réserve-t-il à l’auteur et à ses droits ? Comment cette notion d’auteur évolue-t-elle, tandis que la Toile transmute les genres (le «webdoc») et transforme chacun en petite unité hollywoodienne à soi-seul : écrivain, secrétaire de rédaction, vidéaste, photographe, iconographe ?… Quel modèle économique viable (et juste ?) pouvons-nous espérer voir émerger (primat de la publicité, de l’abonnement, ou troisième voie à définir) ? Comment appréhender les habitudes et les cultures induites par les innovations techniques, dont l’Ipad s’avère le premier fer de lance ?Face à de tels bouleversements des systèmes et des usages, nous tenterons une analyse concrète de la situation concrète, sans nous priver des vertiges de la prospective...

17h > Demandez le programme, les perspectives culturelles de la France à l'Horizon 2012

Une rencontre introduite par Catherine Clément et animée par Frédéric Taddéï en présence de Patrick Bloche (député du PS), Jean-François Copé (secrétaire général de l’UMP), Pierre Laurent (secrétaire national du PCF), Catherine Morin-Desailly (sénatrice, Union centriste) et Hervé Rony (directeur général de la Scam).



Il fut un temps où l’on n’imaginait pas une campagne présidentielle sans que les candidats, tous les candidats, ne soient interrogés publiquement sur leur politique culturelle. Il n’est pas trop tôt pour bien faire. Recommençons !
Interrogeons ceux qui cherchent nos suffrages et voyons ce qu’ils nous proposent.
Nous aurons des surprises et d’ailleurs, eux aussi.    
(Catherine Clément)


18h30 > Clôture du colloque par Dominique Richard, auteur du rapport Audiovisuel 2015