image

2015 : Luc Mathieu, Cécile Allégra, Delphine Deloget

Le jury Albert Londres* s’est réuni dans les locaux du quotidien Le Soir à Bruxelles pour délibérer. La cérémonie de remise des Prix a eu lieu à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. 

Le jury avait choisi Bruxelles, capitale de l’Europe, afin de manifester son intérêt pour la loi Belge de protection des sources des journalistes, à l’heure où l’Europe entend légiférer sur ce sujet, le secret des affaires et les lanceurs d’alerte.

Prix de la presse écrite :  Luc Mathieu (Libération)
77e lauréat du prix de presse écrite (parmi 67 candidatures et 10 présélectionnées).
Né en 1974, journaliste à Libération depuis 2011 (diplômé de l’Ecole de journalisme de Lille), Luc Mathieu est récompensé pour ses articles sur le jihad ; un ensemble de reportages et de portraits traitant à la fois de ceux qui sont victimes du jihad, de ceux qui le combattent et de ceux qui le mènent.
Remarqué depuis plusieurs années par la solidité de son travail sur des terrains périlleux de l’actualité, Luc Mathieu fait preuve d’un talent constant. 

Prix audiovisuel :  Cécile Allegra et Delphine Deloget pour Voyage en Barbarie 
31es lauréats du prix audiovisuel, pour Voyage en barbarie (production Memento, diffusé sur Public Sénat le 18 octobre 2014) – (parmi 35 candidatures et 7 présélectionnées)
Albert Londres avait dénoncé le fléau de l’esclavage en son temps mais le scandale du trafic d’êtres humains existe encore au XXIe siècle. Delphine Deloget et Cécile Allegra révèlent le traitement inhumain dont sont victimes les érythréens au Sinaï. Un reportage coup de poing empreint cependant de pudeur et de dignité.  
Cécile Allegra, née en 1976, réalise des reportages et documentaires en presse écrite et pour la télévision depuis treize ans avec deux centres d’intérêt : la condition des hommes dans la guerre et l’évolution des mafias en Europe. 
Delphine Deloget, née en 1974, documentariste, réalise des films depuis 2003 : Qui se souvient de Minik ?, No London today, Le Père-Noël et le cow boy…


Sa table ronde