image

Irène Jacob

comédienne française

Son premier rôle au cinéma est avec Louis Malle, dans Au revoir les enfants. Puis, Krzystzsof Kieslowski la choisit pour La Double Vie de Véronique (prix d’interprétation féminine à Cannes en 1991), elle tournera également avec lui : Trois Couleurs : Rouge (sélection officielle 1993).

Son parcours international la mène devant la caméra de talentueux réalisateurs dont Michelangelo Antonioni (Par-delà les Nuages), Hugh Hudson (My Life so Far), Oliver Parker (Othello), Paul Auster (The inner life), Stuart Beird (Us Marschall), Jonathan Nossiter (Rio Sex Comedy), elle reviendra à Cannes pour un film de Serges Lepeyron (Marcorelle n’est pas coupable), puis retrouvera Claude Lelouch (Salaud on t’aime), joue dans le dernier film de Theo Angelopoulos (Dust of Time) et cette année a tourné avec Paul Schrader, Ernesto Contreras, Arnaud Viard et Tran Anh Hung.

Elle poursuit également une carrière soutenue au théâtre, en France, à Londres, dans d’ambitieux projets.
Actuellement : La métamorphose Version Androide (de Oriza Hirata), une coproduction franco-japonaise.