image

Fifi hurle de joie, le chef d’œuvre inconnu de Bahman Mohassess

de Mitra Farahani
Dimanche 6 novembre à 16h30 - Salle 500

États-Unis vostf 2013 n&b et coul 1h38
Première diffusion* : Ciné+ Club, 7 mars 2015
Production : Butimar productions - Écran noir productions


Projection suivie d’une rencontre avec Mitra Farahani


Fifi hurle de joie peint le portrait d'une figure mythique de l’art contemporain iranien, Bahman Mohassess. Derrière le rideau, dans une discrète chambre d’hôtel de Rome, ce curieux Diogène, après un exil de plus de 30 ans pour échapper aux persécutions, s'apprête à réaliser son œuvre ultime. Celle-ci lui est commandée par deux admirateurs, artistes eux-mêmes, venus d’Iran. Invitation à suivre le fil de la création de ce « chef d’œuvre inconnu ».

Cinéma du réel - Prix International de la Scam 2013
Prix Coup de Pouce, FIGRA 2012
Grand prix du jury, FIGRA 2014 – Catégorie Films de moins de 40 minutes


* Les diffuseurs mentionnés correspondent à la première diffusion de chaque œuvre en France, Belgique, Suisse ou Canada francophone, conformément aux règles d’éligibilité aux Etoiles de la Scam stipulées dans l’appel à candidature.

image
DR

Peintre et cinéaste, Mitra Farahani est née en Iran et travaille à Téhéran et à Paris. Après des études d’art à l’université Azad de Téhéran, elle intègre l’École des Arts Décoratifs de Paris et réalise un premier film en 2001, Juste une femme, documentaire sur une transsexuelle prostituée à Téhéran (Prix spécial du jury au Festival de Berlin 2002). Puis vient Tabous, en 2004, documentaire poétique sur l’amour et la sexualité en Iran, d’après un poème libertin de Iraj Mirza au 19ème siècle, Zohre et Manouchehr. En 2006, elle réalise également Behjat Sadr : le temps suspendu.

Plus d'infos