image
photo DR

Fabienne Servan Schreiber

productrice de films et pdg de Cinétévé

photo DR

Après une licence d’histoire à la Sorbonne, Fabienne Servan Schreiber se forme auprès de grandes signatures de l’audiovisuel (Henri de Turenne, Frédéric Rossif, Vincent Malle, Claude Berri). Elle débute sa carrière en tant que réalisatrice, puis fonde en 1983 Cinétévé, société de production audiovisuelle indépendante dont elle assure la Présidence depuis cette date.

Au fil des années, Cinétévé a produit près de 1000 heures de programmes pour la télévision (fiction, documentaire, animation, opérations spéciales, programmes courts) et des longs métrages (Lumière et compagnie ; La Fille de Keltoum ; Calle 54 ; Jean de La Fontaine, le défi ; Les Ponts de Sarajevo). Cinétévé a construit une image de professionnalisme et de qualité en France et à l’international et investit dans la production de projets nouveaux média.

Cinétévé essaie dans ses productions de faire progresser la connaissance et de s’inscrire dans le débat d’idées dans des documentaires comme Femmes contre Daesh ; L’urgence de ralentir ; Ma mère, mon poison ; Autistes une place parmi les autres ; Charlie, le rire en éclats ; La Chute du Reich ; et Après Hitler ; 1917, révolutions. Cinétévé a également porté les séries Télégrammes visuels, 2’ pour la Syrie, Allo Anti-Djihad et la campagne Fraternité générale.

Fabienne est vice-présidente de l’Uspa, très investie dans la place de la création à la télévision. Elle est engagée dans plusieurs associations « For a 1 000 Lives: Be Human », « Elisecare, » « Ensemble contre la récidive », « Droit pluriel » et co-initiatrice du mouvement « Fraternité Générale ».


Ses films