image
photo Assemblée nationale

Karine Berger

députée des Hautes-Alpes

photo Assemblée nationale

Karine Berger a été élue députée le 17 juin 2012 dans la première circonscription des Hautes-Alpes lors des élections législatives de 2012.
Elle a commencé sa carrière professionnelle au Ministère de l'Économie et des Finances où elle a dirigé plusieurs services de prévisions économiques, de concurrence et d’anti-trust, de conjoncture et de budget.
De 2008 à 2012, elle a dirigé chez l’assureur crédit Euler Hermes la direction des études puis le marketing mondial et a siégé en tant que membre du comité de direction. En 2012, recrutée par Canal +, elle y a dirigé le marketing stratégique.

Karine Berger est devenue membre de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire de l'Assemblée nationale. Elle est particulièrement engagée sur les sujets de régulation financière, de développement économique et les enjeux fiscaux et budgétaires à l’Assemblée nationale. Elle a été secrétaire nationale à l’économie du Parti socialiste de 2012 à 2015. Elle a également été membre de la Commission Bartolone-Winock sur l’avenir des institutions et de la mission parlementaire sur l’extraterritorialité du droit américain.

Karine Berger est diplômée de l'École polytechnique (X 93), de l'École nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE) et de l'Institut d'études politiques de Paris.

Elle est l’auteur de l’ouvrage « Les Trente Glorieuses sont devant nous », co-écrit avec Valérie Rabault, éditions Rue Fromentin, 2011, et de « La France Contre-Attaque », éditions Odile Jacob, 2013. Elle a publié en 2016 un essai sur la politique culturelle « La Culture sans Etat », aux éditions Odile Jacob coécrit avec Manuel Alduy et Caroline Le Moign.


Ses films