Le 24 septembre 2012, la Scam organisait en partenariat avec le SATEV, le SPI, l'USPA, l'INA et L'observatoire des médias, des assises de l’audiovisuel, pour penser l’avenir du secteur alors que se préparent d’importantes réformes législatives et notamment « l’acte II de l’exception culturelle ».




Auteurdevue2012, l'audiovisuel de demain se pense aujourd'hui!
un film réalisé par Anne Frese, Franck Podguszer, Sylvain Van Eeckhout.
Production : La Méduse, Ina. © Ina 2012


Table ronde n°1 > Entre risques éditoriaux et risques économiques, comment la création audiovisuelle s’épanouit-elle ?

L’ouverture de nouveaux canaux sur la TNT, pose à nouveau la question du financement de la production et plus particulièrement de la création. Alors que la réglementation du PAF évolue pour faciliter la circulation des œuvres notamment, comment le service public cultive-t-il sa singularité?

Animée par Philippe Bertrand (France Inter)
avec Philippe Balland* (directeur de TF1 production), Jérôme Caza (producteur 2P2L, président du collège télévision du Spi), Sophie Goupil (productrice Les Poissons volants, vice-présidente de l’Uspa), François Guilbeau (directeur de France 3), Catherine Lamour (auteure, productrice, co-auteur du rapport « Le documentaire dans tous ses états »), Jean-Xavier de Lestrade (auteur, président de la Scam), et Philippe Venault (auteur-réalisateur, co-président du groupe 25 images) et Alain Weill (PDG de NextRadioTV).

Redevance, nouvelles chaînes et production française

> Interview de Catherine Lamour et Jérôme Caza réalisée par Gilles Bruno, L'Observatoire des médias




Table ronde n°2 > Entre audience et bonne conscience, la télévision remplit-elle son rôle d’information ?

Même si le journal de 20 heures n’est plus la messe qu’il représentait, l’information reste un programme essentiel de la télévision. Mais quels sont les critères de l’actualité? La télévision fait-elle l’actualité ou la suit-elle?

Introduction par Serge Halimi (directeur du Monde diplomatique)
Animée par Olivier Milot (Télérama)
avec Jérôme Bureau (directeur de l’information du grouge M6), Arnaud Hamelin (président du Satev et de Sunset Presse), Emmanuel Hoog (PDG de l’AFP), Laurent Richard (rédacteur en chef du magazine Cash investigation) et Thierry Thuillier (directeur général adjoint en charge des rédactions du groupe France Télévisions).


« Il ne faut pas que les salariés de France Télévisions aient peur »
> Interview de Thierry Thuillier réalisée par Gilles Bruno, L'Observatoire des médias

14h30-17h00 > Entre écrans plats et tablettes, entre réseaux sociaux et télévision de masse, quelles offres et quels usages demain ?

La révolution numérique n’en finit pas. Une innovation, telle une mode, en balaye une autre. L’offre répond-elle aux besoins ou les crée-t-elle? Le sujet dépasse les frontières et se pense, a minima, au niveau européen.
Animée par Amaury de Rochegonde (Stratégies)
avec François Arbault (Commission européenne, membre du cabinet de Michel Barnier), Thomas Baumgartner (producteur de l'Atelier du Son sur France Culture), Philippe Deloeuvre (directeur de la stratégie à France Télévisions), Emmanuel Gabla (membre du CSA), Agnès Lanoë (directrice de la prospective et de la stratégie d’ARTE France), Christophe Muller (directeur des partenariats YouTube), Hervé Rony (directeur général de la Scam), Serge Schick (directeur délégué à l’enseignement supérieur, la recherche et la formation professionnelle de l’Ina), Bruno Smadja (directeur de MobilEvent / Cross Video Days), Jean-Noël Tronc (directeur général de la Sacem).

17h00-17h30 > Le point de vue de Jean-Noël Jeanneney
17h30-18h00 > Clôture par Patrick Bloche, président de la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée générale
18h00 > Allocution de Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication


« Pour l’audiovisuel, des efforts vont être demandés »
> Interview de Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication réalisée par Gilles Bruno, L'observatoire des médias


18h30 > projection Il est minuit, Paris s’éveille le nouveau film documentaire d’Yves Jeuland


Zadig productions avec l’Ina et Arte le fonds d’action Sacem et la région Ile-de-France
90’ – 2012

De Saint-Germain-des-Prés à la place de la Contrescarpe, après-guerre, un esprit souffle sur la rive gauche et Paris connait des nuits prodigieuses. Il est minuit, Paris s’éveille… Chaque année de nouveaux lieux ouvrent, dans des cafés, des caves, des arrière-salles de brasserie; des propriétaires
de mercerie ou de buvette épicerie transforment leurs commerces en petits théâtres. Une énergie, une éclosion.
Entre 1945 et 1968, plus de deux cents cabarets vont ouvrir à Paris : La Rose rouge, L’Écluse, L’Échelle de Jacob, Le Cheval d’or… Et c’est sur ces petites scènes de minuit que débuteront Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, Les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Gainsbourg, Anne Sylvestre, Ferrat, Boby Lapointe, Pierre Perret… Ils étaient tous inconnus. Les talents qui sont nés ces années-là sur les avant-scènes des bords de Seine sont encore pour longtemps dans notre imaginaire.
Avec les témoignages de Jean Rochefort, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Henri Gougaud, Pierre Perret, Marie-Thérèse Orain, Francesca Solleville, Serge Lama, Anne Sylvestre et Paul Tourenne (Les Frères Jacques)